Les 3 vagues des Thérapies Comportementales et Cognitives, de quoi parle-t-on?

Je vous poste aujourd’hui une vidéo de Christophe André, Psychiatre et Psychothérapeute, qui résume parfaitement les vagues successives des Thérapies Comportementales et Cognitives.
Christophe André réalise un travail formidable et a un parcours rare dans le monde de la médecine traditionnelle, mille mercis à lui de rendre accessible à tous des notions pas si simples.

 

 

Pourquoi il m’est important de vous poster cette vidéo?

Et bien déjà parce qu’elle est réalisée par un praticien reconnu (un psychiatre de surcroît!), et surtout pour le fait de souligner que la science a validé empiriquement les effets positifs des Thérapies d’Acceptation et d’Engagement (Acronyme ACT en anglais).

Bien que le courant de la 3ème vague des TCC ait commencé à la fin des années 80, nous en sommes encore aux prémices, et l’ACT est une pratique nouvelle en France.

Un des premiers à avoir formé des personnes en France est B. Schoendorff, (tout droit venu du Canada !) et il me semble que ça ne fait qu’une dizaine d’années que c’est pratiqué ici.
Je lis et suis donc de très près ce qu’il se passe au Canada, aux Etats-Unis et en Australie, pays bien plus avancés que nous sur ces sujets afin de mieux approfondir tout cela.

Ces thérapies s’inspirent de différents courants de pensée et ont puisé dans le meilleur de ce qu’il pouvait se faire dans les différentes thérapies depuis le début des TCC, j’approfondirai très certainement tout cela plus tard.

 

Pour le moment, place à la découverte des différentes vagues de TCC
A quoi correspondent-elles et pourquoi la 3ème vague (avec l’ACT) est une petite révolution en soi, et ce, dans les 2 sens du terme !
C’est une révolution au sein des TCC mais aussi « en soi », pour nous même… .

Comme l’explique si bien Christophe André, la 1ère vague est une phase comportementale (1950-1980), basée notamment sur les travaux de Skinner, qui peut se résumer ainsi :

« Accompagnons les patients à agir sur leurs comportements pour que leur vie change».

 

La 2ème vague, est une phase cognitive (1980-1990) qui doit beaucoup aux travaux de Beck entre autres et vient donc compléter l’approche première des Thérapies Comportementales en permettant de mettre au jour et de stopper les comportements dysfonctionnels grâce à l’analyse fonctionnelle d’un problème.
Nous pouvons la voir sous cet angle :

« Accompagnons les patients à agir sur leurs pensées automatiques pour que leur vie change».

 

Ces 2 vagues ont apporté beaucoup à la psychologie mais ne permettaient pas au patient de sortir de la lutte dans laquelle ils pouvaient se trouver, et cela ne donnait alors que des solutions à court-terme, ce qui rendait leur efficacité limitée à long terme.

La 3ème vague avec L’ACT (dès la fin des années 1980), met l’accent sur les émotions et le rapport à la pensée pour sortir de cette lutte et nous permettre de vivre pleinement la vie telle que nous le souhaitons.

C’est S. Hayes, qui a permis de faire évoluer les TCC ainsi, avec des travaux qui permettent aux patients de retrouver leur flexibilité psychologique au moyen d’exercices concrets et basés sur l’expérience, des exercices permettant d’être pleinement présent à ce qu’il se passe en eux à chaque instant, tout en étant ouvert et bienveillant à tout cela.

Nous pouvons résumer l’action des thérapeutes ACT de cette façon :

« Apprenons aux patients à observer, accepter une situation / des pensées / des émotions, pour moins lutter contre et choisir d’avancer vers une vie pleine de sens pour eux ».

 

 

 

Laisser un commentaire